Nouvel an avec Nico et Carla

10 mars 2011 at 21 h 07 min (Uncategorized)

Après mon Noël dans les odeurs souffrées de Rotorua, je prends la route pour retrouver Nicolas, Carla et les enfants à Wairoa! Et il y a même des sources chaudes à l’arrêt de bus!

Petit stop à Taupo

Mes premiers moutons néozélandais

La campagne de Wairoa

Hawkes bay, un peu plus au Nord

Pique nique, rando et baignade

 

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Un Noël au soleil…

13 février 2011 at 5 h 39 min (12- Décembre 2010)

10 décembre dernière réunion, une dernière semaine de permanence et c’est parti pour la Nouvelle Zélande. Entre influences anglaises et polynésiennes.

A peine 2h30 de vol pour se rendre à Auckland sur l’île du Nord.

Changement de décor, ici c’est la ville!! et ses buildings…

et premier père Noël…et oui entre soleil et cocotiers l’ambiance de Noël était un peu lointaine mais au moins ça évite toute nostalgie!

Il y a même les vitrines animées comme boulevard Haussman…

Après ces quelques temps citadins, direction Rangitoto, petite île volcanique à 20 min d’Auckland…

On y trouve les arbres de Noël néo-zélandais :le Pohutakama

Après 3 jours à Auckland direction la campagne et premier arrêt à Thames, petite bourgade tranquille. Et première rando (avant de nombreuses!!) dans les Pinnacles.

Le lendemain je reprends la route pour passer Noël à Rotorua. J’y arrive en fin de matinée et part faire les courses pour le réveillon.

Mon sapin 2010

Le 25 sera consacré à une petite ballade autour du lac de Rotorua et des jardins de la reine.

Sous 25°c et malgré quelques nuages, l’ambiance n’y est pas!! Ce sera pour l’année prochaine! mais je sais bien que beaucoup d’entre vous ce serait passer du trop de neige que vous avez eu…


Permalien Laisser un commentaire

Pouembout’s town and Kanaky’s life

1 décembre 2010 at 7 h 42 min (07-Juillet 2010)

A force de vous montrer des bouts de Calédonie j’ai oublié de présenter ma petite ville!

Petite explication sur le blason : on peut voir un guerrier kanak et un prisonnier caldoche (le centre pénitentiaire a été réhabilité en bibliothèque) symbole de « l’union des peuples » (sic!)…

….autour du cheval et du maïs pour représenter la région agricole. La locomotive rappelle le passé minier de la commune. La montagne représente le massif du Kopéto à 1134 m , il est juste derrière chez moi! Et en fin vous aurez remarquer le soleil (humm j’explique??) et le bleu qui symbolise la mer!

La commune se situe dans l’aire coutumière Paici-Camuki. Son maire M. Courtot est aussi le boucher du village.

A Pouembout on trouve l’OPT ( la poste!) :

Allez nouveau jeu ! « mais où est ma BP?? »

et le petit facteur très sympathique et qui fait aussi éducateur à travers ses petits messages :

éducation à la consommation …

Et le message de ces derniers jours :  » on fait la queue, la discipline et le respect ça s’apprend partout même chez les tous petits à la maternelle »

A vos ordres !

En parlant d’argent ici on paie en franc pacifique, (1 euro = 119 francs!) dur dur de s’y mettre au début. tout parait cher mais finalement on peut vite devenir millionaire!

Soirée au « toucouleur » , c’est à Koné… (et c’est plutôt rare!!) la boite de nuit en plein air..

Pouembout et son leader price, seul supermarché du Nord! (On en à de la chance! lol)Et on trouve au leader du bon fromage! le camembert en boite de conserve !

C’est un côté un pu frustrant car contrairement aux idées reçues on ne trouve pas beaucoup de poissons et de fruits. Comme « tout le monde » a sa plate et son potagers, il n’y a pas de poissonnerie! Il faut se trouver les bons filons!

Le magasin d’électroménager, rustique !

Vous avez déjà vu le lycée! et c’est tout !!

C’est bientôt Noël sous 35°c…les premières illuminations sont en places et le père noël ne devrait pas tarder à ce qu’il parait ! Je vous le montrerais en image !

Encore 3 semaines de travail et direction la Nouvelle-Zélande!

Pour finir en chanson,

Un lien vers un groupe calédonien qui reprend des chansons un peu rock et qui fait aussi les siennes : voilà les « 3petits cochons »: promis si ils en cherche un 4ème j’appelle Bacon l’ariègrois

Permalien 2 commentaires

Ouvéa – Encore plus proche du paradis…

8 novembre 2010 at 7 h 21 min (10- Octobre 2010)

Ouvéa est l’île des loyautés la plus paradisiaque! une plage de 30 km de long, du bleu, du bleu encore du bleu…et c’est à peu près tout! il n’y a pas beaucoup d’âmes qui vivent! Le paradis pour se reposer et méditer. Prendre un autre rythme.

Elle reste encore préservée du tourisme et fait partie de la réserve « arborigène ». Interdiction formelle pour tout étranger de s’installer (sauf les métro fonctio de passage) !

Les traces des événements sont encore perceptibles et l’accueil n’est pas toujours aussi chaleureux que le soleil…

Le pont de Mouli qui raccorde les deux parties de l’île

et d’où l’on peut observer poissons, raies et tortues.

Journée en famille

J’ai trouvé un compagnon pour continuer la route…

Notre petite case au gîte cocotier

Rencontre (lointaine heureusement) avec les requins citrons (on les reconnait à leur 2 ailerons)

Les falaises de Lekiny

Monument en hommage aux kanaks morts pendant les évênements…quid des gendarmes???

« Toi qui passe ici, sache que le sang à couler pour notre terre et… » le destin commun est bien loin.

La route sera longue…


Permalien Laisser un commentaire

Polynésie – partie 3- Tahiti et l’ilôt Marlon Brando

17 octobre 2010 at 6 h 02 min (09- Septembre 2010)

Pour finir un petit tour sur Tahiti à la découverte des couleurs du marché de Papeete…

La mairie au style colonial

Côté politique tout est instable. 19 gouvernements en 20ans. Pour en rire il existe même un jeu de société « Devient président de la Polynésie »…

Arts de la rue..

Vahine’s accessories

Le jeudi nous prenons un catamaran direction l’ilôt de Marlon Brando. Les plages de Tahiti ne sont en réalité pas très paradisiaques !!

et oui quelle horreur !! il est déjà temps de rentrer!!


Permalien Laisser un commentaire

Polynésie partie 2 – Huahine – Moorea

9 octobre 2010 at 5 h 13 min (09- Septembre 2010)

15 minutes de vol plus tard nous voilà rendu à Huahine. Pour être Polynésiens, il faut aimer l’avion ! Presque tous les déplacements ne peuvent se faire que comme cela.

Huahine est une petite île encore préservée du tourisme (et non pas encore de bungalows sur pilotis!!). Fare en est la bourgade principale. Et en voici l’avenue…

Nous logeons à la pension Gynette que deux français viennent de reprendre après avoir eu un coup de coeur au cours d’un voyage.

Notre restau face à la mer.

Nous décidons d’aller faire un tour de l’île en stop…

Une salle de classe qui en ferait rêver plus d’un …

premier arrêt : la ferme perlière…

Une spécialité des mers du sud : la perle noire…

Petit tour aux anguilles sacrées…je dirais plutôt voraces…

Fours de pain-coco tahitien

Le lendemain ballade à cheval au bord de l’eau

Et dans l’eau…

Huahine aura été notre petit coup de coeur.

Direction Moorea et la sensation d’un retour à la civilisation…

La déception de voir le corail mort… après avoir vu le lagon calédonien on est difficile.

Petite visite à nos collègues du lycée…

et leur production de fleurs…

…de porcs et d’ananas

et puis nous avons découvert un petit îlot paradisiaque

Le temps s’est arrêté pour une journée! Le spectacle des raies

et des petits requins pointes noires

On aura encore trouvé une voiture pour nous ramener jusqu’au camping! 3/4 du tour de l’île en 1 voiture « notre record de stop »! Vive les voitures pourries qui ont bien voulu nous prendre!



Permalien Laisser un commentaire

Polynésie – Partie 1 de Bora à Raiatea

2 octobre 2010 at 23 h 09 min (09- Septembre 2010)

Et oui ça fait un petit moment que je n’ai pas donné de nouvelles! Les semaines précédant les vacances ont été un petit peu électriques au lycée et donc fatigantes et puis il y a eu les vacances… en Polynésie

La Polynésie c’est 5 archipels bien différents des marquises aux australes en passant par les gambiers cela représente une surface comparable à l’Europe. En 15 jours ce ne sera donc qu’un petit aperçu : les îles de la Société.

En route pour découvrir le mythe !  6heures d’avion (ils sont vraiment perdus au milieu de nul part) et Manava Tahiti =Bienvenue à Tahiti

Aller à Tahiti c’est d’abord un voyage dans le temps! Départ le vendredi matin de Nouvelle-Calédonie, arrivée à Papeete le jeudi en début de soirée…

Nous logeons à Paea en périphérie de Papeete dans une pension où règne une ambiance vraiment sympa. Nous passons notre première soirée en compagnie de Lisa et ses cartes ,hôtesse de l’air canadienne venue apprendre le français), Jacques et Bruno, les deux surfeurs de Méditerranée (ils m’ont même fait changer mes a priori sur les Brice de Nice!).

Vendredi (et oui à nouveau !) nous partons à Papeete organiser nos vols et les hébergements. En deux temps trois mouvements tout est plié! direction la playa!

Petit cours de Yoga au Meridien devant le coucher de soleil! super mais ne me demander pas de vous refaire ‘l »aigle victorieux » ou « la salutation au soleil »!!!

Dès le lendemain c’est parti pour l’exploration. Première destination Bora Bora! Un nom qui fait rêvé et pourtant elle n’était pas vraiment dans nos envies : la peur de trop de touristes (et pas les meillurs!). Mais comme elle était comprise dans le pass aérien on s’est décidées! Et finalement nous en serons plutôt contentes! Les touristes restent dans les hôtels et on ne les a pas vu des deux jours!

Quelques photos de Bora…

Les trucks ou bus locaux, sans horaires…A votre bonne chance!! le stop aura été beaucoup plus facile!

LA route de Bora, vitesse limitée à 60km/h, faut prendre son temps! De toute façon avec ses 30 km, on n’est jamais bien loin de nulle part!

Les incontournables bungalows sur pilotis, qui font la réputation de l’île. Ils sont un peu serrés quand même tandis que notre petite pension avec plage privée est vraiment sympa non??


Et l’eau était bonne malgré le ciel gris…

Après avoir profiter de la mer nous avons fait un petit tour de l’île à vélo. Quelques images…

Les deux jours sont vite passés et c’est reparti pour un vol de 20 min (!) direction Raiatea, la deuxième île la plus peuplée après Tahiti.

Le premier jour est pluvieux et nous en profitons pour nous reposer et faire une petite marche (nous serons bloquées par des vaches, quel est le comble pour une prof de zootechnie??) . Le deuxième, nous ferons un tour de l’île!

Même les panneau indicateurs rendent hommage au surf! Vient de se terminer la Billabong cup (petit clin d’oeil à Emilie…)

Tri de la vanille…du boulot!!

Retour d’une pêche fructueuse!

Il faut signaler que du poisson est en vente…

Bientôt la suite ! Huahine Moorea et Tahiti!





Permalien 3 commentaires

A la Yann Arthus Bertrand…

6 septembre 2010 at 7 h 26 min (08-Août)

Un WE un peu magique…encore un !

Direction l’île des Pins en avion privé s’il vous plaît! Thomas qui travaille sur le projet VKP a son brevet de pilote.

L’ile des Pins est l’ile loyauté la plus proche de Nouméa (un peu moins d’une heure d’avion) et c’est un vrai paradis.

8H30 direction l’aérodrome de Magenta!

Yankee Juliette et son pilote. Le plus petit avion dans lequel je suis monté!!

Paré au décollage ! « ici yankee juliette, vous m’entendez?? »

Départ de Nouméa

et là spectacle ! Il y en a peut être trop mais j’ai dû mal à choisir, entre le lagon, les montagnes… la Calédonie vue du ciel, encore un autre monde!!

Atterrissage à l’île des Pins…ouf il y a du coaltar!

5 minuste de voiture et nous voilà à la piscine naturelle et la baie d’oro…

Petit passage par la rivière de sable pour arriver vers notre lieu de déjeuner…

Digne d’une carte postale

Avec la noix de coco, plus typique?


Repas les pieds dans l’eau

Thom et Annie qui tirent la tronche, comment va t on manger tout ça??

Les langoustes se ramassent ici à 2 m de profondeur près de la passe…ce « snack » en sert une trentaine par jour!

On poursuit ensuite notre visite de l’île et nous rencontrons un troupeau de japonnais! c’est leur endroit de prédilection…

Un dégradé de verts, côté jungle

Et puis il a bien fallu rentrer! Une petite dernière pour la route !

Permalien Un commentaire

Foire de Bourail, caldoche attitude!

26 août 2010 at 7 h 05 min (08-Août)

Le 15 Août ici c’est pas les fêtes de Dax (souvenirs, souvenirs!!) mais la foire de Bourail. Le salon de l’agriculture made in Calédonie! Ça vaut le détour !

La foire c’est bien sûr un hymne à la production locale et les concours typiques d’animaux !

Il faut juste avoir le bon look… vous avez votre chapeau???

J’ai le mien!! mais je crois qu’il ne ressortira pas avant un an…

Il y avait même un concours de chihuahua!! ils sont fan ici!!

Mais le plus important à Bourail c’est le rodéo! Il y a plusieurs épreuves : le rodéo classique, où il « suffit » de rester 8 secondes sur le cheval

…ou pas…

Le clown qui assure la sécurité est venu spécialement d’Australie…

Deuxième épreuve : le bull dogging. Par équipe de deux cavaliers il suffit de se jeter, d’attraper le veau, de le ligotter ! et c’est gagné! enfin pas pour tous…

Et pour les plus petits, concours de claquage de fouet! J’en ai pas encore mais ça paraît dur! l’année prochaine j’aurais peut être le total look!!

Et comme toujours il y avait un marché bien coloré!

Et tout cela sous fond de musique country ! Typique!


Permalien Laisser un commentaire

Coup de pêche!!

24 août 2010 at 9 h 34 min (08-Août)

Juste quelques photos de mon coup de pêche avec Rosemonde et Eugène, les parents de Katia.

Mardi départ 8h pour la presqu’île de Pouembout, basket, t-shirt bien blanc et appareil photo. C’est le quart de lune et donc le bon moment pour attraper les crabes mous (mais c’est illégal!!). Ils font de très bons appâts pour la pêche.

C’est au pieds des palétuviers que se trouvent les trous à crabe. Ils vivent chacun dans leur nid et on repère les trous occupés à la manière dont ils sont aménagés.

Après il faut une griffe pour aller le chercher au fond sans se faire pincer!! et il faut donc s’allonger dans la boue!

Donc pas de photos de la pêche , trop risquée pour l’appareil mais voilà un aperçu des prises! toutes légales puisque sur les 31 crabes attrapés, pas un mou!!

Crabes à implants pincaires…

Ils ont tous fini dans la marmite! Pendant le pique nique on a jeté quelques lignes Et ça a mordu!! mais j’en suis sûre c’est grâce aux gènes bretons !!

Permalien Laisser un commentaire

6 mois déjà!!

16 août 2010 at 10 h 15 min (08-Août)

Le temps passe vite et cela fait déjà 6 mois que je suis en Calédonie!

L’attente du départ, les difficultés du début pour trouver un appart’, une voiture…me paraissent bien lointaines! Tous ces petits désagréments s’oublient vite (et tant mieux!) ou alors font place à d’autres (on n’est jamais content!).

Fini la sensation de voyage, c’est l’installation!

Petit bilan…

Des paysages sublimes et un temps vraiment agréable! On s’habitue aux bonnes choses. Je ne me lasse pas encore de la végétation et de ces arbres si particuliers même si l’œil se fait moins époustouflé.

La chose dont je suis sûre c’est que j’ai déjà fait de belles rencontres. Je suis contente de mon choix et les découvertes incessantes sont merveilleuses. J’en arrive à avoir honte de poster ces articles de mes WE!

Et je n’ai pas la sensation que la métropole soit loin ! Une fois faite, la traversée du monde semble très faisable!

Des petits nuages au milieu du ciel bleu…

Ressentir pour la première fois que l’on n’est pas chez soi…en voyage, on ne dérange pas, on n’est que de passage mais à rester on ressent les heurts. Caldoches VS Kanaks, il y a bien un point sur lequel ils sont d’accords : les métros ne sont pas chez eux!! Pour tout le reste le consensus est bien difficile à trouver! C’est surprenant un jeune pays en construction (La Nouvelle Calédonie n’a que 150 ans!!). L’indépendance proche…1ers transferts en 2011…sera surement mouvementée. La pression va probablement montée petit à petit  en cette fin d’année …à surveiller. Il n’y a pas eu de grèves cette année…se méfier de l’eau qui dort.

Et puis aussi pour dire qu’il ne manque que vous pour que ce soit le paradis! 😉

Aller demain  « j’barre pour un coup de pêche aux crabes ». La seule chose avec laquelle je ne veux pas rentrer de Nouvelle Calédonie c’est bien l’accent caldoche!!

Permalien Un commentaire

Rentrée de bétail – La brousse en folie !

7 août 2010 at 9 h 11 min (07-Juillet 2010)

Dans mes petits malheurs j’ai eu bien de la chance! Pour palier à ma panne de voiture et à ma panne de cheval ( Et oui deux jours avant mon histoire de courroie, c’est Okapi que je devais prendre pour l’endurance qui s’est mis à boiter…) Katia m’a proposé de l’accompagner avec Marie faire une rentrée de bétail à cheval!

Bienvenue dans un autre monde!

A cheval oui et non , car vingt-quatre (c’est son petit nom! comme la date du rattachement de la Calédonie à la France) avait des petits airs d’âne!

Mais comme l’air du paradis est celui qui souffle entre les oreilles d’un cheval, avec de telles oreilles…

On est prêt à partir au boulot! Katia appelle le bétail (un peu de granulé ça aide!)

Un chapeau, un fouet, un coupe-coupe et un cheval…l’équipement typique du broussard :

En fait les vaches sont plutôt bien dressées et savent quand elles doivent rentrer, on a juste été chercher quelques vieliles « tomates » (=celles qui n’écoutent pas) dans les montagnes. Ce qui nous a permis d’avoir une jolie vue sur le troupeau

Et la transhumance peut commencée. On emmène les animaux vers le stockyard pour les « baigner ». Ici les tiques sont redoutables et il faut traiter les bêtes tous les 2 mois sinon c’est la mort assurée! Heureusement elles ne s’attaquent pas aux humains.

On en profite aussi pour identifier et castrer les veaux. Joël l’employé de Katia, qui n’avait pas montrer le bout de on nez depuis 2 mois! Normal il était amoureux…c’est la Calédonie!

Aspersion des vaches. Humm elles n’apprécient pas toutes

Après ce dur labeur et les grillades de cerf, on est parti se balader

et attraper quelques oranges, toutes les méthodes sont bonnes…

et pour finir remonter en quad -remorquage

J’en profite pour souhaiter de bonnes vacances à tout le monde!! C’est frustrant d’entendre parlé des férias et autres festivals à la radio! Alors on se fait des petites discussions nostalgiques entre zozos « ah oui les papillons de nuit top… » « et t’as déjà été aux vieilles charrues… »

Permalien Laisser un commentaire

La baleine, la baleine!!

2 août 2010 at 3 h 18 min (07-Juillet 2010)

C’est parti! Depuis mi juillet les cétacés sont arrivés en Calédonie. Les baleines viennent protéger leur baleineaux, dans le lagon, des orques qui les empêchent de remonter pour respirer. Il n’y a pas d’attaques de requins.

Je voulais profiter du 14 juillet pour y aller mais ma voiture en avait décidé autrement! Courroie qui lâche en plein milieu du trajet et surtout au milieu de nul part! Mais j’ai pu tester les assurances calédoniennes (au top!) et la gentillesse des gens qui se sont arrêtés pour savoir si tout allait bien! Comédie, comédie…

Je n’ai pas lâcher le morceau et je suis repartie le we!

Embarquement au levé du jour à Nouméa…

Nous sommes 8 sur le Persée, un joli catamaran. Pas aussi grand que le voilier du propriétaire des magasins « Mango », venu inauguré celui de Nouméa…

Mais on a un super rasta skipper Yannick

Et selon lui on voit les baleines 5 fois sur 4 …t’es sûr??

Donc pas certains de voir des baleines mais la sortie vaut déjà le coup ! 3h de route pour se rendre dans la baie de Prony, lieu privilégié d’observation.

3h à regarder les paysages et faire la sieste sur le trampoline!

Et arrivé en baie de Prony, le travail commence, il faut repérer les souffles qui annoncent la sortie de l’eau des animaux…

En voilà 2 !

et les bosses qu’elles forment d’où leur nom

Un petit salut de baleine,

On aura eu de la chance: grand soleil et une dizaine d’animaux nous ont fait le spectacle.

Je peux vous dire que tout le monde était émerveillé et c’est bon de redevenir des gamins!!

On ne s’est pas fait sauter dessus par une baleine comme en Afrique du Sud. Avoir le moteur au ralenti leur signale notre présence.

Et bien-heureusement ces observations sont encadrées par la protection du lagon, impossible d’approcher trop pour ne pas les déranger.

Il faut rentrer maintenant  !

Petite soirée sur Nouméa pour finir une bonne journée !



Permalien Un commentaire

L’Aoupinié par la côte Ouest

23 juillet 2010 at 3 h 47 min (07-Juillet 2010)

Il était prévu de monter à l’Aoupinié, 1200m de dénivelé donc une bonne journée de marche!

Mais comme tout est aléatoire ici… il a déjà fallu 1h pour trouver la tribu de départ! et puis 1h pour trouver Edouard (the chief!!) pour qu’il nous indique le début du chemin… donc on ne sera pas monté tout en haut mais on aura tout de même bien profiter!

Arrivée à la tribu de Gohapin…

Très surprenant de trouver de tels paysages près de la RT1 (la route principale de Calédonie). Prendre des chemins de traverse, c’est payant…

Église de la tribu

Panorama de départ…

Découverte d’une végétation différente au milieu de la chaine. Fougère arborescente …


Et sculpture sur bois…

Champs de fougères vu du dessus


Autre personnage de la forêt

Petit ruisseau auprès duquel nous pique niquerons !

Et où se trouve un citronnier sauvage

Image hivernale! deux oiseaux se prêtent au jeu des photos

Petite case au soleil déclinant

6H de marche plus tard il fallait rentrer pour une soirée chez…?? mystère. Un ami invite un ami qui invite un ami qui invite un ami…soirée open dans un jardin!

Permalien Un commentaire

Y’a pas que la plage dans la vie…Y’a le travail aussi!!

19 juillet 2010 at 7 h 46 min (07-Juillet 2010)

Juste un post pour montrer que non ! je ne suis pas (que?) en vacances… bienvenue au Salon de l’orientation et de la formation de Poindimié sur la côte Est. Il n’y avait pas de bonne volonté alors je me suis dévouée! quel dévouement…

En plein travail…

Mes étudiants ,Edwina et Blaise, après qui j’ai couru toute la journée!! grrr…

Mais je crois que c’est le forum avec le plus beau cadre que je n’ai jamais fait!

Et derrière la case…la plage

Permalien Un commentaire

Le parc de la rivière bleue et la forêt noyée

14 juillet 2010 at 7 h 17 min (06-Juin 2010)

Direction le grand Sud ! A 40 km de Nouméa se trouve le parc de la rivière bleue, le paradis des cagous et des randonneurs.

Nous n’en ferons qu’un petit morceau et il est clair qu’un autre petit tour sera nécessaire!

Enfin le plaisir de retrouver des sentiers tracés! Pas de barrières ou de terres revendiquées devant lesquelles il faut faire demi-tour!

C’est en fait une partie du GR (1! et oui c’est le seul sentier balisé de Calédonie!) qui commence dans le Sud et il est en projet de le faire traversé entièrement la grande terre.

Le samedi c’est donc installation du camps près du grand faré et petite rando !

Toujours ces terres rouges !

Et de joli panorama

Petite fleur…

Et la fine équipe arrivée au col …

Et le soir c’était kayak à la pleine lune (humm on l’aura pas vu bien souvent pourtant!). On s’est retrouvé au milieu de la forêt de chênes gommes noyés (pour cause de construction de barrage!), leurs bras livides et dénudés hors de l’eau dessinant des formes fantasmagoriques à faire frémir ceux…qui n’étaient pas là!

Peut être que la lune avait un peu froid comme nous, surtout lors de notre pause pieds nus ! Mias il faut bien sourire pour la photo! mais nous aussi on a un petit air livide…

Les coups de pagaies du retour nous ont bien réchauffés comme le vin chaud qui nous attendait au débarquement !

La nuit qui a suivi nous a fait retenir une chose : il fait froid dans certains lieux calédoniens (pire que dans les montagnes ariègeoises!! si si je vous jure!)



Permalien Un commentaire

Vanuatu -Partie 2- « Tanna- Santo- Port Vila »

7 juillet 2010 at 7 h 03 min (06-Juin 2010)


Je continue mon périple d’île en île en direction de Santo. Vérification du vol au tableau blanc…

Tout le monde étant là, l’avion décollera 1/2h en avance! Pour une fois que c’est dans ce sens là!

Quand j’arrive à Santo, il fait déjà nuit. Direction l’hôtel. Je serais encore chanceuse ce coup ci. J’ai réservé un lit en dortoir et je pensais arriver dans un backpacker mais il se trouve que c’est dans un hôtel tout confort (quel changement par rapport à Tanna!!). Vive la douche chaude! Une bonne surprise.

Donc voilà mon hôtel à 3francs 6sous… fait de pleins de coins et recoins plutôt sympathiques!

Après avoir enlevé mon centimètres de cendres, je pars explorer les alentours…

La route est longue et je trouve un petit bus pour m’emmener à la plage de Lonnoc. Mais quand je lui dit que je rentrerais plus tard, il me dit qu’il n’y a plus rien qui circule après 2h de l’aprem’, eh oui c’est le weeeeek end…euh???! il y a un peu trop de marche (1h de bus!). Je négocie avec lui et il me ramènera. Ouf! Je peux profiter de la plage. J’aurais même droit à 3 pamplemousse d’ici (de la taille de ballon de foot et sucrés! huuuuuummm)

Les filles de la tribu qui voulaient une photo

Après ces deux jours à Santo, je retourne sur Port vila que je vais pouvoir visiter avant de repartir. Donc petit aperçu de PV et d’Efate.

T’as vu blandine?? une photo sans sable blanc, sans orteils et sans soleil!!!

La pompe à essence de coco! c’est pas pour autant que les voitures sentent meilleures!

Lavage du linge à la rivière.

Que dire??? c’est beau!!

Le roi de la forêt…

On peut même rentrer à l’intérieur!

Invasion de « mille à minute », surnom donné à la plante invasive apportée par les américains lors de la seconde guerre mondiale, bon camouflage en effet…

Pour mon guide c’est plutôt parapluie…

Pendant ce temps là, à l’école c’est la récré. Ici (cf le drapeau ) c’est une école construite grâce au Japon. De nombreux bâtiments portent ainsi le drapeau du pays donateur.

Petite pause lait de coco frais…

Comment veux tu que je t’oublie fraisette??? quand on voit ça…Bigorre forever

Quelques restes de la seconde guerre mondiale.

Le vieux collectionneur de bouteilles de coca-cola…

Voilà un petit aperçu du Vanuatu, le pays bienheureux comme ils disent. J’aurais encore beaucoup de photos à vous montrer! Mais l’heure est à la sieste…








Permalien 3 commentaires

Vanuatu – Partie1 « De port vila à Tanna »

1 juillet 2010 at 7 h 29 min (06-Juin 2010)

Deux semaines de vacances en perspective et l’envie d’aller voir ailleurs. C’est petit une île (même si je n’en ai pas encore fait le tour…)  mais il y en a pleins ici!  A à peine 1h30 d’avion se trouve le Vanuatu, petit archipel bien peu connu sauf peut être pour son statut de paradis fiscal. Anciennement « Nouvelles-Hébrides », le pays était  sous domination franco-anglaise et fête cette année ses 30 ans d’indépendance. Indépendance qu’il a bien dû mal à assumer mais à entendre les habitants, cette liberté n’a pas de prix.

C’est donc un pays aux influences multiples. On navigue entre culture anglaise, française, mélanésienne, et asiatique. La langue nationale est le bichlamar et la moitié de la population parle français et l’autre anglais ! Se côtoient donc le bon vieux pub anglais et la brasserie française typique « au pêché mignon ».

Ma première nuit je la passe à Port-Vila, capitale qui se trouve sur l’île d’Efate (3ème plus grande île du Vanuatu)

J’ai le plaisir de retrouver les marchés colorés et vivants de 5h du mat’ à 9h du soir où il fait bon prendre un café et discuter. Petit come back vers l’Amérique du Sud…trop bon




Je dors dans un petit motel en sortie de ville. Et quelle surprise de découvrir qu’il est en bord de mer et qu’il y a une piscine !! et en plus je suis toute seule dans mon dortoir ! Pour s’y rendre il faut prendre les taxi-combi…je vous laisse apprécier la déco.

Pour bien commencer, petite sieste en hamac…

Et c’est parti pour une ballade en Kayack sur rivière. Plage de départ…

Rencontre avec une très vieille dame…

75 ans environ !

C’est parti ensuite pour une autre île, celle dont je crois que  j’en garderais le meilleur souvenir : l’île de Tanna. Fred chez qui je vais vivre vient me chercher en Pick up, il n’y a d’ailleurs que ça sur l’île et ça se comprend au vu des chemins. 2h30 de 4×4 à travers la ville principale…Lenakel

…à travers les rivières

…en passant devant le Yasur, le maître des lieux

On est bien loin des plages de sable blanc.

Et l’arrivée (enfin !) à tree top ! La maison ?? il faut lever les yeux pour la voir !

Oui la vrai cabane dans l’arbre ! On essaie de rien oublier en bas je vous le dis !

Au programme : télé locale

Et mon lit, avec moustiquaire. J’avais l’impression de dormir dans un lit de princesse 😉

La salle de bain, presque tout confort…

Personne à l’auberge et le plaisir de partager les soirées avec la famille.

La télé (la vraie) s’est allumée un soir, un dvd , chouette ! Mon enthousiasme s’est atténué quand la leçon de catéchisme a commencée…

Pas d’eau courante, pas d’électricité, un petit potager…une vie simple.

La première visite a été Port Résolution, la plage la plus proche. Il est possible d’y faire cuire ses bananes poingo (sorte de banane qui ne se mange que bouillie, allo ??? spéciale dédicace à Emilie…) dans les sources d’eau chaude.

La plage, vue d’un peu plus haut

La palette naturelle de l’artiste…

…qui sert aux peintures rituelles.

Pendant que sur la plage est arrivé un dresseur de chevaux, deux aller retour et la bête est maitrisée.

Et on repart à l’auberge, demain c’est village traditionnel et volcan! Petit arrêt à la station essence.

Danse et costume devant le Yasur


Dans la soirée, montée au volcan

Encore quelques photos , on ne s’en lasse pas!


Terres lunaires…

Pas de photos de nuit (j’arrive pas avec mon appareil, à travailler…) et en plus on n’ a pas pu aller jusqu’au bord car le niveau d’alerte a été élevé au niveau 3. Le lendemain il était d’ailleurs interdit d’accès. Trop d’activités, trop de cendres,  un tremblement de terre et une alerte au tsunami en prime.

Le matin je croyais qu’il pleuvait, c’était vrai mais une pluie  de cendres. La petite fleur a réussi a gardé ses couleurs mais pas mal de branches ont plié sous le poids de leur maquillage.

Au programme de la journée randonnée jusqu’à la cascade.

Et après un parcours bien au frais baignade à la cascade!

Mon guide, qui a marché pieds nus toute la rando (et limite plus vite que moi en plus!!) aïe aïe les pieds!

Vue imprenable sur le Yasur (encore lui!) au retour

Retour à la case, je ne suis pas la seule à regarder passer les poules…

Et puis il faut bien partir, c’est reparti pour 2h30 de 4×4. Arrivée à Lenakel c’est jour de marché sous le grand banian

Et enfin, l’avion dont on est presque aux commandes… air vanuatu forever!

Voilà direction l’île de santo au prochain épisode!!

J’ai maintenant internet à la casa !! waouh il a juste fallu 4 mois… lol…donc je pourrais surement poster plus facilement.



Permalien 2 commentaires

Poum – le grand Nord et le mini raid

21 juin 2010 at 6 h 37 min (05-Mai 2010)

Toujours sur la côte Ouest mais un peu plus au Nord, direction Poum pour le long we ! première étape installation de la maison !

Avec vue sur mer et montagne s’il vous plaît!

Au petit matin direction l’ilôt koh lanta, à 25 min de bateau de Poum…merci à severine et ben pour la virée!

En fait un ilôt comme tous les autres!! sable blanc, mer turquoise…lol presque blasée…

Ils avaient la belle vie finalement les aventuriers et sans danger en plus!

Mais le grand Nord c’est ça aussi, un paysage un peu plus sec, plus lunaire. Un autre monde!

Où les routes n’en sont pas vraiment…

Et surtout la deuxième journée allait être moins farniente avec le raid d’Arama (le mini pour moi!!).

8.5 km à travers la chaine! il y avait du monde au départ !

La course à pied c’est le sport national ici. Raid, trail, marathon…il y en a tous les we! Il fallait donc s’y mettre.

Après quelques montées, quelques passages de rivières et de jolis paysages (il faut tout de même que l’effort soit récompensé!!)…

…un petit panier surprise (des fruits et des huitres ), un t-shirt souvenir et surtout un bon repas préparé par la tribu. Au menu crabes, salade tahitienne, salade de trocas…

Ces raids sont l’occasion de découvrir des endroits « tabou ». Une bonne partie du territoire est représentée par des terres coutumières, qui ne sont accessibles qu’après demande à la chefferie et après avoir fait la coutume (sinon c’est sortie au fusil assurée!!).

19ème sur 57 participantes avec un temps de 1h05min23 sec! j’étais contente pour une première!

Tellement contente que j’ai remis ça le we dernier à Koumac, avec une légère amélioration de 23 sec! 😉 si on m’avait dit un jour que je serais sur la route à 5h30 pour aller courir…

Permalien Un commentaire

WE Cow boy

5 juin 2010 at 22 h 04 min (05-Mai 2010)

Voilà le we a commencé comme cela, par un petit voyage en jeep bien à l’étroit!! et pas très confortable! Mais il faut prendre la cow boy attitude pour ce we cheval dans la chaine! Un we on ne peut plus sympathique pour mes 24 printemps et mon 1er hiver austral!

On rejoint Marion, chef d ela tribu. BOY sera mon compagnon de route! Il a un petit côté humoristique quand il pique le chapeau de son maitre…

Toute l’équipe est en selle mais pour combien de temps??

Entre blagues caldoches et histoires d’un autre temps, le chemin passe vite .

Nous nous installons au campement et c’est parti pour la baignade

C’est un vrai bonheur de les voir comme cela.

Pendant que l’on se repose Marion nous propose de partir pour un coup de chasse.

Nous rentrerons bredouille mais nous avons croisé un cerf et la ballade fut bien jolie. Retour à la base!

Pour un repas bien mérité

Et le feu de camps! avec coupe de champagne pour ma petite année de plus!

Il y aura même eu une pêche improvisée et j’ai testé la lévitation des crevettes…

Après une bonne nuit avec lunettes de lune, nous prenons le petit déjeuner au feu avant de repartir pour « la ville »…

Un we un peu fatigant mais à refaire. Marion m’a proposé de l’aider à encadrer des groupes.J’espère que ça se fera. Je suis un peu en retard dans le blog!! oups!! A venir bientôt le raid de Poum et la découverte du Vanuatu.

Merci à tous d’avoir pensé à moi! A bientôt!

Permalien 3 commentaires

Endurance à Pindaï

11 mai 2010 at 20 h 41 min (04-Avril 2010)

On ne renie pas ses premiers amours… donc we cheval! et oui à Koné se trouve l’association des cavaliers du Nord Ouest (ACNO).

Ce we direction la plage de Pindaï pour une course d’endurance. 20 km à réaliser à une vitesse entre 10 et 12 km/h et obtenir la meilleure récupération possible du cheval.

On commence par l’installation du campement. Un véritable déménagement du centre équestre.

Le soir c’est barbecue et puis le dimanche l’épreuve…

Okapi mon coéquipier du we

On a pu se balader au bord de plage, des vues superbes sous le soleil. Marie et Diboy, nos coéquipiers.

On finira 6ème avec 44 de pulsations…comme au début. La course n’aura donc as été traumatisante pour Okapi. On aurait pu aller plus vite.

Heureusement on ne prend pas le pouls du cavalier…

Permalien Laisser un commentaire

Lifou – partie 2

5 mai 2010 at 4 h 39 min (04-Avril 2010)

Un aquarium naturel, c’est bien vrai…

Vous avez vu le bronzage s’améliore!!!

Après notre plongée matinale, nous allons visiter une vanilleraie, spécialité de Lifou.

Et on continue le chemin un peu plus vers le Nord. Plus que 19 600 km et je viens vous voir, c’est par là…

….les pingouins sont plus proches.

L’après midi on fait le tour des sculpteurs.

Et pour finir la journée nous retournons à l’apéro à la baie de Jinek,

Apéro calédonien number one

Sous un ciel en flammes

Nous ne pouvons pas trop nous attarder, dame langouste nous attend…

Un vrai délice avant notre dernière nuit sur l’île.

Mais on garde le meilleur pour la fin. On avait entendu parler de la plage de kiki qu’il fallait absolument voir. Après quelques renseignements, on va voir félix, le propriétaire. Paiement de 500 francs et c’est parti pour une demi heure de marche. Il faut la mériter . Le spectacle valait bien le petit effort. Un remake de « la plage » sans Léonardo…

On resterait bien plus longtemps !

Mais à magali, on a bien du répondre que non on n’avait pas de nom Lifou et difficile pour elle de comprendre quand on lui a dit qu’on avait pas de tribu. Quoique…

Mais il est temps de partir et de rejoindre Nouméa. Arrêt pour une  nuit, la première à Nouméa!

un petit tout au marché et dans laville et passage incontournable des broussards avant la remontée : Carrefour!

Permalien Un commentaire

Lifou – partie 1

22 avril 2010 at 21 h 04 min (04-Avril 2010)

Attention ! Toutes les photos sont réalisées sans trucage et ne sont pas retouchées !!!

6 semaines et c’est déjà ou plutôt enfin les vacances ! Non ce n’est pas mon côté fonctionnaire qui ressort mais simplement depuis Le nouvel an il y a eu beaucoup de chamboulements et pas de répis !!

Pour cette première semaine direction Lifou, la plus grande des ïles loyautés (plus grande que la Guadeloupe). Avec Maré, Ouvéa et Tiga elle représente la province des ïles.

Première étape du voyage (et la plus longue !) : rejoindre Nouméa  et son aéroport. Quelques minutes d’attente pour se rendre compte que l’on est pas dans le style : on voyage pas avec des glacières !!

1 petite heure d’avion, quelques turbulences et …

Dehu c’est son nom kanak.

A bord de notre superbe voiture en skaï bleu lagon…

…Inimitable. nous nous rendons chez Jeanne pour notre première nuit en tribu. Notre maison :

Installation et direction la plage de Luengoni qui est à 2m

Découverte des plages de farine, d’un turquoise incroyable surtout par temps nuageux !

L’îlot « conforama » , célèbre publicité en Nouvelle Calédonie.

Et dame tortue est venue nous dire bonsoir mais n’a pas daigné sortir la tête de l’eau.

petite douche et apéro…mais Jeanne n’avait pas prévu, nous allons donc lui faire ses courses avant de nous installer sous la faré. Photo de Georgina, sa petite fille.

Tazar, patate douce et l’incontournable riz ! et une bonne nuit !

quoique le coq sous cocotier sait chanter toute la nuit ! (sic !). Production locale de porc sur noix de coco…

Nous avons RDV ce matin avec un technicien de la province pour aller voir un élève en stage. Tant qu’à être sur l’île ! Nous avons trouvé le technicien, le maitre de stage , les avocats (on est reparti avec quelques uns…

Mais pas de stagiaire. « il ne faut pas envoyer les lifou à lifou » ok on aura compris. C’est en effet la saison des préparatifs de mariage, ça débrousaille de partout, il y a mieux à faire qu’à travailler !

Petit arrêt dans un hôtel standing pour le café au retour…

Et baignade à la baie de Châteaubriand! du bleu, encore du bleu !!

Retour chez Jeanne après un arrêt  « magnum double chocolate » (il faut nous comprendre y’a pas beaucoup de chocolat ici, même pas de nutella ! alors c’était fête !). En chemin on rencontre une échoppe, sans personne. Classiquen tu te sers et tu laisses les sous !

Petite marche post-gouter sur la plage.

Dernière nuit chez Jeanne. Diner le soir avec des réunionnaises. Air Austral a ouvert un vol direct Nouvelle Calédonie – Réunion.

Avant d’aller vers le Nord de l’île nous allons visiter les falaises de Luengoni.

Et en chemin dégustation de coco fraiche et de coco germée (un aspect mousseux, un peu comme de la neige).

Avant même de poser les sacs Marie m’emmene à « l’aquarium naturel de Jinek ». Quelques patates de coraux, une eau claire, et c’est parti pour la PMT !!

Superbe ! RDV est pris pour demain matin 8 h ! pas trop tôt pour éviter les éventuels requins et pas trop tard pour éviter les incontournables touristes  !

Permalien 2 commentaires

A la découverte du grand bleu…

12 avril 2010 at 6 h 51 min (04-Avril 2010)

Après avoir parcouru la terre, il fallait s’attaquer à la mer…

Samedi 03 avril départ pour l’ilot grimaud dans la baie de Népoui. RDV à 6h30, les vacances commencent tôt !

On rejoint le campement pour préparer le matériel. Plongée = muscu quand il faut porté les blocs…

Hissons haut le drapeau et c’est parti !

On rejoint les bateaux déjà postés près de la passe naturelle (=faille dans la barrière de corail). La barrière est repérable aux vagues.

Et il ne reste plus qu’à s’équiper… (même ici la combi est nécessaire, on deviens vite frileux!! c’est la tropicalisation comme on dit)

…bien qu’un simple coup d’œil par-dessus le bateau laisse entrevoir la merveille…

12 m d’eau et on voit encore le fond…scotchant !

Bascule arrière …

…Et dès lors, je me suis baigné dans le Poème
De la Mer, infusé d’astres, et lactescent,
Dévorant les azurs verts ; où, flottaison blême
Et ravie, un noyé pensif parfois descend (*)

La suite restera un mystère. Les plus belles photos sont dans la tête. Je peux juste vous dire que j’ai dis bonjour au clown Némo, que nous sommes passer doucement pour ne pas réveiller le requin dormeur, q’un banc de 40 perroquets à bosse manifestaient et qu’une raie ce n’est pas si plat que ça !! Le Nord n’est pas très peuplé mais je peux vous dire que la dessous il y avait foule…

J’aurais voulu (vous )montrer[…] ces dorades
Du flot bleu, ces poissons d’or, ces poissons chantants.
– Des écumes de fleurs ont bercé mes dérades
Et d’ineffables vents m’ont ailé par instants(*)

{(*) extraits du bateau ivre d’Arthur Rimbaud}

Bien plus beau que les premières « plongées » en piscine pour apprendre à se servir du matériel. Fini les pansements et autres cheveux volants.

Un moment inoubliable, un peu inquiétant par moment. Vous avez déjà essayer de parler sous l’eau ?? impossible et c’est frustrant !!

Le deuxième jour nous sommes descendus à 19m en partant du « grand bleu » (= de l’autre côté de la barrière). Il y a un tombant de 80 m… humm pas pour le moment ça ira ! Il y a parait-il des plages en dessous.

J’ai donc maintenant mon niveau 1 (youpilalalalal youpi youpi ya) qui me donne le droit de plonger à 20m ! C’est bien suffisant et il reste des progrès à faire côté palmage…je suis parait il très reconnaissable sous l’eau…lol…non ça dois juste être parceque mes palmes sont roses ! (t’as vu Blandine, j’oublie pas les vieux dictons « tout ce qui est rose…. »)

Et  puis les niveaux 2 ont dû plancher pendant que nous c’était farniente.

A bientôt!!

Permalien 2 commentaires

Poé et les 3 baies

1 avril 2010 at 7 h 04 min (03-Mars 2010)

Activité classique du we direction la playa. Pique nique et sieste.

La plage se trouve à Bourail à une centaine de km de Pouembout et cela aurait dû être l’emplacement du lycée. Mais cela a été impossible du fait que Bourail se trouve en Province Sud (éternelle scission de la Nouvelle Calédonie!!). L’extrême Nord de la province Sud où ne s’aventure guère souvent les Nouméens. 30km au dessus de Nouméa c’est déjà la brousse pour eux ! Alors de là à partir dans des contrées inconnues et dangereuses….

On ne craint plus grand-chose à cette période de l’année. La période cyclonique est passée, après avoir été encerclé par tomas et Ului qui ont préféré les côtes australiennes. Les élèves les attendaient pourtant avec impatience pour quitter le lycée !! Partout pareil !

Et pourtant difficile d’imaginer que le paradis des kite surfer devienne l’enfer

Direction le chemin de ronde et l’exploration des 3 baies…

La première : celle des pins colonaires, il n’y a qu’à regarder pour comprendre.

Bertrand, Angélique, thom et le pin tordu…

Passage vers la baie des tortues…

et son célèbre bonhomme…

vue d’en haut…

Les tortues viennent pondre et il est possible de passer la nuit pour attendre éventuellement l’éclosion des nids, protégés et suivis (date d’éclosion indicative inscrite)

Et la dernière baie, plus luxuriante avec ses fougères arborescentes, la baie des amoureux

Une fin (= très en calédonien) belle journée.

Et un début de semaine en mode « bof ». La fatigue s’est un peu accumulée et les petites choses pas graves qui tournent pas rond aussi…c’est sûr il faut de la patience ici mais des fois c’est trop!!! Mais aujourd’hui ça va mieux et demain c’est les vacances. Quelques nuits sous les cocotiers et c’est reparti…

Tata

Permalien 3 commentaires

Ca « voh » le détour!

22 mars 2010 at 6 h 14 min (03-Mars 2010)

Bien inspirée pour son slogan ! et surtout rendue célèbre par Yann Arthus Bertrand, Voh est la troisième commune de la zone. Next civilisation 60 km plus loin !

Voh présente une mangrove qui vue du ciel est en forme de cœur.

Un sentier balisé (un des  seuls de Nouvelle Calédonie !) permet de grimper un peu et de tenter de l’apercevoir. Il faut y croire et laisser vagabonder son esprit  !

En fait la mangrove gagne du terrain et il disparait peu à peu. La Nouvelle Calédonie n’a pas encore fait beaucoup d’efforts pour le tourisme et n’entretient donc pas cette trouvaille…

Voilà ce que l’on est sensé voir :

Je crois qu’un petit tour à l’aérodrome s’imposera !

Mais la vue sur le lagon vaut le détour et les papillons qui sortent de partout aussi.

A voh il y avait aussi une animation pour la journée de la femme. Cette journée résonne de manière importante ici car les violences conjugales sont plus que fréquentes, c’est même ordinaire.

un coiffeur s’était déplacé (eh oui il n’y a pas de salon de coiffure en Province Nord, il faut guetté les « permanences » !)…

et il y a même eu un défilé de mode. Du plus classique (la robe mission) au new age…

…le public était attentif

Et pour finir la robe de mariée !

Je n’ai pas encore de belle robe d’ici mais j’ai trouvé mon carrosse…pas très durable, mais nécessaire pour les pistes et c’est un peu plus sûr au vu des énormes 4×4 qui roulent ici et du triste record du monde des morts sur les routes !! je ne cherche pas plus de justifications, je me suis fait plaisir…

Permalien 2 commentaires

Grand plateau de Tia

15 mars 2010 at 5 h 37 min (03-Mars 2010)

Pour bien commencer le week end, réveil à 5h30! Mais le soleil est déjà levé donc c’est plus facile. Sortie de Pouembout, direction le plateau de Tia et début de la marche.

Ciel couvert, on ne peut pas rêver mieux ! 26°c c’est déjà dur à supporter! Un peu de sous bois…

La plaine de Pouembout…chercher la « ville »

Un peu de grimpette…c’est dur oui mais c’est beau oui on est presque arrivées!

Jolie vue sur le lagon

Pleins de message au sommet mais celui là était le plus gros ! Freddy méfie toi, Émilie a un admirateur au bout du monde!

Après l’effort le réconfort, passage au marché pour acheter deux brochettes et direction la plage! C’est l’heure de la sieste.

Permalien 2 commentaires

Derrière les cocotiers, le chantier !

11 mars 2010 at 19 h 51 min (03-Mars 2010)

Me voilà heureuse locataire du logement n°5 de la SCI ! Heureuse locataire pour une durée de 1 an sachant qu’avec deux mois de préavis, le propriétaire peut mettre fin au contrat à tout moment ! eh oui ! nous sommes en France mais une partie seulement du droit est commune…

Un bail un peu précaire certes mais un bail ! Et dans la situation de la zone VKP aujourd’hui c’est un trésor ! VKP signifie Voh-Koné-Pouembout les 3 « grandes communes » autour du lycée et c’est la zone de développement de l’usine du Nord. Elle exploitera le nickel et a pour but un équilibre entre province Nord et province Sud. En gros c’est ça (dessin tiré du « chien bleu » journal satirique calédonien)….

C’est un immense complexe qui est entrain de sortir de terre. Ouvriers mélanésiens, philippins sont arrivés par milliers et logés dans des baraquements de fortune sur le site de l’usine. Une dérogation a été accordée pour autoriser le travail 70h par semaine (sic ! vive l’avancée sociale !)…la misère est surement moins pénible au soleil selon certains…

Mieux lotis sont les cadres qui arrivent du Japon, du canada…une vraie base vie avec karaoké, restaurant …a été créé .

On aura le droit à une visite nous a-t-on dit.

Cette usine a donc charrier un grand nombre de personnes mais les infrastructures n’ont pas suivies. Il y a aujourd’hui une bulle spéculative énorme sur l’immobilier…

Un F4 => 200 000 fcp soit 1800 euros environ…oulala même avec un salaire indexé c’est dur dur ! Sachant que pour être sûr de loger ses cadres (qui vont arriver ) la société loue toutes les maisons disponibles et y met le paquet en proposant  450 000 cfp sans même l’avoir vu…et certains agents ont 300 000 fcp juste pour le loyer.

Dans cette cour là nous ne pouvons pas rivaliser. Certains agents de l’éducation nationale pense même à rentrer, ils n’ont pas de logement et leur famille doit arriver…

Tout est bon à louer alors certains n’hésitent pas à construire des chalets dans leur jardin ou à proposer de réels taudis. Sinon il faut aller à 1 heure de route, c’est loin mais c’est paradisiaque.

Avec mon F2 plutôt grand, tout propre (peintures refaites !)et la clim’ c’est royal. Sachant qu’il est à deux pas du lycée. A 90 000 cfp le proprio fait presque du social !

Il est encore tout vide, mes affaires voguent par delà les océans sur l’Utrillo dont l’arrivée est prévu à Nouméa le 08 avril.

Je n’ai donc pas à me plaindre. Et puis cette aventure ici c’est un bonheur à durée déterminée, donc prenons la vie du bon côté (comédie comédie !), si dans deux mois je suis à la rue, je trouverais bien deux cocotiers pour m’héberger…

Permalien 2 commentaires

Santa barba….non non santa gertrudis

4 mars 2010 at 6 h 24 min (03-Mars 2010)

Ici c’est la brousse alors en  benne tout le monde, Steeven a attelé le tracteur pour nous faire visiter l’exploitation…

Steeven c’est le stockmen du lycée, le julien calédonien en fait…et l’exploitation c’est la station, ranchs inspirés du modèle australien. Ici tout ce qui est australien est bien !

Et c’est quoi un ranch?? c’est d’abord de grandes parcelles…

Au loin en blanc c’est le lycée.

et le ranch c’est encore et toujours de grandes parcelles…

180 hectares de pâturages…et quelques 120 bétails (c’est le terme consacré!)

Des plus petits, en engraissement au stockyard (pas cher le bâtiment) …

…au troupeau dans les « verts » pâturages. Admirez l’élégance :

Le lycée possède un troupeau sélectionneur de Santa Gertrudis, croisée Brahman * shorthorn (pour les spécialistes). Mise à la repro à un an et demi (si si véritable!)

Encore pour les initiés, chantier ensilage de drêche de brasserie, 15 min top chrono…y en a que ça ferait rêver…

Sur l’exploitation, il y a aussi un atelier de production de miel et de plantes pour forêt sèche. Il faut produire des plantes pour refaire une beauté aux massifs dévastés par l’exploitation de nickel…bientôt les photos

Les principales questions que se posent l’exploitation : comment éviter l’entrée de bétail et de chevaux en divagation (bientôt création d’une fourrière à vaches sur la commune!!) et comment ne pas se faire braconner…

Mais je n’ai pas encore rencontrer le lonesome cow boy…

Permalien Un commentaire

En route mimine…

24 février 2010 at 8 h 53 min (02-Février 2010)

Il y a de ces choses typiques qu’il faut découvrir ! Je vous présente donc mimine !

Vous ne la voyer pas ??!! mais si regarder bien sur l’eau !

 Mimine est le nom donné aux petits bateaux par le célèbre (et/car unique !) dessinateur calédonien de BD, Bernard Berger. Tout calédonien qui se repsecte en possède un.

Ce n’était pas pour un coup de pèche mais juste pour un coup de sieste. Embarquement donc avec la mimine de Sophie et Willy, deux collègues, direction l’îlot Grimaud en face de la plage de Pindaï (cf avant !!).

Les ïlots sont très nombreux dans le lagon. Normalement publics, ils sont de plus en plus aménagés et donc  appropriés par certains.

« Au beau rivage », oui je confirme….

Et comme il n’est jamais trop tard…

On continue dans le côté décalé

Juste pour le plaisir…

Voilà une bonne journée passée à prendre un peu de couleur locale. La fin du we s’annonça studieuse, toutes mes références sont à revoir!

Le soleil se couche ici pour venir vous sortir de votre lit…

et si vous tardez trop mon ami requin vous aidera…

Permalien Laisser un commentaire

La rentrée « cocotier »

18 février 2010 at 5 h 00 min (02-Février 2010)

« Cocotier », qualificatif souvent employé pour désigné les diplômes des îles a priori moins bons, presque donnés…pourtant bon nombre d’examens sont communs et même l’heure de passage est calquée sur la métropole. Ainsi une épreuve à 8h en « France » sera passée à 18h en Nouvelle Calédonie. Et l’épreuve de l’après midi, 14h en France débutera à minuit en Nouvelle Calédonie…comme condition de travail, on a vu mieux…

Mais cocotier aussi parceque ce sont eux qui nous accueillent à Pouembout ! Plus grand lycée agricole de France (c’est le petit futé qui le dit ! ), en superficie sûrement…

Pas besoin de préau, alors ici le point de rassemblement c’est le faré…lieu de réunion, salle de gym en cas de grosses pluies, salle de spectacle…

Le lieu indispensable, la cantine. Ici on commence à 7h ! puis on enchaine 4h jusqu’à 11h15, heure du déjeuner. On reprend à 12h30 pour finir à 16h40…

La plupart des élèves sont internes comme nous sommes le seul lycée agricole de Nouvelle Calédonie. Il y a donc plusieurs (beaucoup !!)  bungalows de 4 places comme celui que j’occupe actuellement. Ambiance très  club med côté architecture…un peu moins pour les surveillants qui doivent courir après tout le petit monde…

Mon chez moi, petit mais du moment que j’ai un toit…

Sinon côté travail, mêmes casses têtes pour les pluri, mêmes problèmes d’emploi du temps, de réformes des examens, de recrutement…

De mon côté je suis pas mal lotie si rien ne change. Mais des cours nouveaux en zoot et des cours d’informatique aussi !

Demain rencontre avec les élèves. On a été un peu briefé, ne pas s’inquiéter des « casse pas la tête m’dame », expression fréquemment utilisée ici. Elle traduit bien la vie quotidienne des calédoniens, ne pas en faire trop, et ne pas forcer la nature. Ils ont peut être raison, il y a de si beaux côtés…

Permalien 3 commentaires

Un petit tour alentour

14 février 2010 at 22 h 55 min (02-Février 2010)

Le we a pas mal commencé par un repas vendredi soir chez le directeur . Mais loin de tout formalisme ! Tutoyer est ici plus qu’une habitude…il va donc falloir vite perdre tous les convenances métropolitaines.  J’ai pu rencontrer Marie, CPE dont c’est la dernière année, Françoise, prof de français haute en couleur et Martine qui travaille à l’entretien. Après l’apéro au champagne, de bonnes grillades dans une atmosphère moins orageuse.

Le reste du we ne s’annonçait pas mal non plus !

Difficile d’imaginer les choses. Car plus qu’imaginer il faut le vivre. Il faut sentir le soleil nous réchauffer, profiter de l’odeur estivale des niaoulis et entendre les oiseaux par-dessus le clapotis de l’eau.  Pas encore d’odorama possible par mail , alors ouvrer une crème solaire, mettez un petit cd et réchauffez vous sous une lampe et Regarder…

Première découverte, une plage de mangrove à une dizaine de km du lycée : la plage de Franko.  Quelques palétuviers les pieds dans l’eau…

…et une zoreille qui fait pareils

Le bronzage est à travailler mais la joie est là…

Mais nous ne sommes pas les seuls à profiter du we. Pendant que Monsieur met en place la cène.

Madame cherche dans le moindre recoin et à l’aide du coupe-coupe…

Des Bernards lhermittes, a priori ridicules par rapport à ceux que l’on peut trouver

…qui serviront d’appâts pour Brenda sa fille, pêcheuse assidue et future élève du lycée.

Autre technique de pêche, le lancer d’épervier. Le vent qui souffle ne permet malheureusement pas de bien voir les poissons

Les pieds dans l’eau c’est chouette mais on aimerait bien s’y jeter en entier ! Nous partons donc à la recherche d’une plage plus « brochure touristique ».

En chemin, petit arrêt au mémorial néo-zélandais de la seconde guerre mondiale. Vue imprenable sur le lagon…

Et les montagnes environnantes

Piste d’accès à la plage…

…De Pandaï, pas encore paradisiaque mais il y a du progrès…

Tongs et paréo de sortie pour la première baignade !

Profitons, profitons, c’est bientôt la rentrée!

Permalien Laisser un commentaire

De Pamiers aux Palmiers, (nouveau) départ

12 février 2010 at 3 h 17 min (02-Février 2010)

Comme pour un dernier salut la neige était au rendez vous à l’orée de la Brie. A peine quelques degrés et un vent bien rafraichissant.

Mais il suffit de 11h30 d’avion pour se retrouver  au Japon. 11h30 à survoler la Suède, les plaines de Russie, passer de la nuit au jour en peu de temps.

Hélas, Tokyo la belle se fait espiègle et ne se dévoilera pas. Trop de nuages et de pluies pour en deviner l’étendue depuis l’avion…

Et l’escale fut bien trop furtive pour apprécier quoi que ce soit du pays au soleil levant.  Sauf peut être la sensation d’un autre monde pas très accessible…

Bientôt peut être…

C’est reparti pour un autre vol, vers le Sud cette fois. Mon bilan carbone ne doit pas être très beau…à compenser ??

L’avion est plein de profs, instits…certains débarquent, on entend les questions, d’autres retournent « chez eux ».

Mais tous avec impatience et anxiété ou avec habitude attendent le débarquement (oui oui ça fait un peu colonisation).

De l’avion on apperçoit les montagnes entourant Nouméa, pas de quoi rivaliser avec les Pyrénées du haut de leur 1000m. Elles ont un autre charme.

Portes ouvertes, descente tant attendue ! 24°c annoncés par le commandant. Une sensation d’été très agréable. Passage de douanes et accueil en collier de fleurs ! Pour l’histoire il est made in china©… l’ambiance est posée !

Récupération des bagages et passage officiel en Nouvelle Calédonie !

Terre nouvelle dont la création repose sur le mythe des petits lézards…

                La terre, enroulée en spirale, touchait la Lune,

                Quand la mer eu laissé au sec un rocher,

                La Lune retira une dent de sa bouche et la passa sur la pierre.

                La dent resta là de nombreux jours, pourrit et les vers

                S’y mirent. Les vers qui tombaient sur la pierre

                Se transformaient en lézards, ceux qui tombaient

                Dans l’eau se changeaient en anguilles

                Et les petits lézards prirent un visage d’homme.

Il ne me reste plus qu’à aller lézarder alors…Et juste pour ne pas tout dévoiler, un petit aperçu…

Permalien 11 commentaires

Hello world!

25 janvier 2010 at 20 h 02 min (Uncategorized)

Welcome to WordPress.com. This is your first post. Edit or delete it and start blogging!

Permalien Un commentaire