L’Aoupinié par la côte Ouest

23 juillet 2010 at 3 h 47 min (07-Juillet 2010)

Il était prévu de monter à l’Aoupinié, 1200m de dénivelé donc une bonne journée de marche!

Mais comme tout est aléatoire ici… il a déjà fallu 1h pour trouver la tribu de départ! et puis 1h pour trouver Edouard (the chief!!) pour qu’il nous indique le début du chemin… donc on ne sera pas monté tout en haut mais on aura tout de même bien profiter!

Arrivée à la tribu de Gohapin…

Très surprenant de trouver de tels paysages près de la RT1 (la route principale de Calédonie). Prendre des chemins de traverse, c’est payant…

Église de la tribu

Panorama de départ…

Découverte d’une végétation différente au milieu de la chaine. Fougère arborescente …


Et sculpture sur bois…

Champs de fougères vu du dessus


Autre personnage de la forêt

Petit ruisseau auprès duquel nous pique niquerons !

Et où se trouve un citronnier sauvage

Image hivernale! deux oiseaux se prêtent au jeu des photos

Petite case au soleil déclinant

6H de marche plus tard il fallait rentrer pour une soirée chez…?? mystère. Un ami invite un ami qui invite un ami qui invite un ami…soirée open dans un jardin!

Publicités

Permalien Un commentaire

Y’a pas que la plage dans la vie…Y’a le travail aussi!!

19 juillet 2010 at 7 h 46 min (07-Juillet 2010)

Juste un post pour montrer que non ! je ne suis pas (que?) en vacances… bienvenue au Salon de l’orientation et de la formation de Poindimié sur la côte Est. Il n’y avait pas de bonne volonté alors je me suis dévouée! quel dévouement…

En plein travail…

Mes étudiants ,Edwina et Blaise, après qui j’ai couru toute la journée!! grrr…

Mais je crois que c’est le forum avec le plus beau cadre que je n’ai jamais fait!

Et derrière la case…la plage

Permalien Un commentaire

Le parc de la rivière bleue et la forêt noyée

14 juillet 2010 at 7 h 17 min (06-Juin 2010)

Direction le grand Sud ! A 40 km de Nouméa se trouve le parc de la rivière bleue, le paradis des cagous et des randonneurs.

Nous n’en ferons qu’un petit morceau et il est clair qu’un autre petit tour sera nécessaire!

Enfin le plaisir de retrouver des sentiers tracés! Pas de barrières ou de terres revendiquées devant lesquelles il faut faire demi-tour!

C’est en fait une partie du GR (1! et oui c’est le seul sentier balisé de Calédonie!) qui commence dans le Sud et il est en projet de le faire traversé entièrement la grande terre.

Le samedi c’est donc installation du camps près du grand faré et petite rando !

Toujours ces terres rouges !

Et de joli panorama

Petite fleur…

Et la fine équipe arrivée au col …

Et le soir c’était kayak à la pleine lune (humm on l’aura pas vu bien souvent pourtant!). On s’est retrouvé au milieu de la forêt de chênes gommes noyés (pour cause de construction de barrage!), leurs bras livides et dénudés hors de l’eau dessinant des formes fantasmagoriques à faire frémir ceux…qui n’étaient pas là!

Peut être que la lune avait un peu froid comme nous, surtout lors de notre pause pieds nus ! Mias il faut bien sourire pour la photo! mais nous aussi on a un petit air livide…

Les coups de pagaies du retour nous ont bien réchauffés comme le vin chaud qui nous attendait au débarquement !

La nuit qui a suivi nous a fait retenir une chose : il fait froid dans certains lieux calédoniens (pire que dans les montagnes ariègeoises!! si si je vous jure!)



Permalien Un commentaire

Vanuatu -Partie 2- « Tanna- Santo- Port Vila »

7 juillet 2010 at 7 h 03 min (06-Juin 2010)


Je continue mon périple d’île en île en direction de Santo. Vérification du vol au tableau blanc…

Tout le monde étant là, l’avion décollera 1/2h en avance! Pour une fois que c’est dans ce sens là!

Quand j’arrive à Santo, il fait déjà nuit. Direction l’hôtel. Je serais encore chanceuse ce coup ci. J’ai réservé un lit en dortoir et je pensais arriver dans un backpacker mais il se trouve que c’est dans un hôtel tout confort (quel changement par rapport à Tanna!!). Vive la douche chaude! Une bonne surprise.

Donc voilà mon hôtel à 3francs 6sous… fait de pleins de coins et recoins plutôt sympathiques!

Après avoir enlevé mon centimètres de cendres, je pars explorer les alentours…

La route est longue et je trouve un petit bus pour m’emmener à la plage de Lonnoc. Mais quand je lui dit que je rentrerais plus tard, il me dit qu’il n’y a plus rien qui circule après 2h de l’aprem’, eh oui c’est le weeeeek end…euh???! il y a un peu trop de marche (1h de bus!). Je négocie avec lui et il me ramènera. Ouf! Je peux profiter de la plage. J’aurais même droit à 3 pamplemousse d’ici (de la taille de ballon de foot et sucrés! huuuuuummm)

Les filles de la tribu qui voulaient une photo

Après ces deux jours à Santo, je retourne sur Port vila que je vais pouvoir visiter avant de repartir. Donc petit aperçu de PV et d’Efate.

T’as vu blandine?? une photo sans sable blanc, sans orteils et sans soleil!!!

La pompe à essence de coco! c’est pas pour autant que les voitures sentent meilleures!

Lavage du linge à la rivière.

Que dire??? c’est beau!!

Le roi de la forêt…

On peut même rentrer à l’intérieur!

Invasion de « mille à minute », surnom donné à la plante invasive apportée par les américains lors de la seconde guerre mondiale, bon camouflage en effet…

Pour mon guide c’est plutôt parapluie…

Pendant ce temps là, à l’école c’est la récré. Ici (cf le drapeau ) c’est une école construite grâce au Japon. De nombreux bâtiments portent ainsi le drapeau du pays donateur.

Petite pause lait de coco frais…

Comment veux tu que je t’oublie fraisette??? quand on voit ça…Bigorre forever

Quelques restes de la seconde guerre mondiale.

Le vieux collectionneur de bouteilles de coca-cola…

Voilà un petit aperçu du Vanuatu, le pays bienheureux comme ils disent. J’aurais encore beaucoup de photos à vous montrer! Mais l’heure est à la sieste…








Permalien 3 commentaires

Vanuatu – Partie1 « De port vila à Tanna »

1 juillet 2010 at 7 h 29 min (06-Juin 2010)

Deux semaines de vacances en perspective et l’envie d’aller voir ailleurs. C’est petit une île (même si je n’en ai pas encore fait le tour…)  mais il y en a pleins ici!  A à peine 1h30 d’avion se trouve le Vanuatu, petit archipel bien peu connu sauf peut être pour son statut de paradis fiscal. Anciennement « Nouvelles-Hébrides », le pays était  sous domination franco-anglaise et fête cette année ses 30 ans d’indépendance. Indépendance qu’il a bien dû mal à assumer mais à entendre les habitants, cette liberté n’a pas de prix.

C’est donc un pays aux influences multiples. On navigue entre culture anglaise, française, mélanésienne, et asiatique. La langue nationale est le bichlamar et la moitié de la population parle français et l’autre anglais ! Se côtoient donc le bon vieux pub anglais et la brasserie française typique « au pêché mignon ».

Ma première nuit je la passe à Port-Vila, capitale qui se trouve sur l’île d’Efate (3ème plus grande île du Vanuatu)

J’ai le plaisir de retrouver les marchés colorés et vivants de 5h du mat’ à 9h du soir où il fait bon prendre un café et discuter. Petit come back vers l’Amérique du Sud…trop bon




Je dors dans un petit motel en sortie de ville. Et quelle surprise de découvrir qu’il est en bord de mer et qu’il y a une piscine !! et en plus je suis toute seule dans mon dortoir ! Pour s’y rendre il faut prendre les taxi-combi…je vous laisse apprécier la déco.

Pour bien commencer, petite sieste en hamac…

Et c’est parti pour une ballade en Kayack sur rivière. Plage de départ…

Rencontre avec une très vieille dame…

75 ans environ !

C’est parti ensuite pour une autre île, celle dont je crois que  j’en garderais le meilleur souvenir : l’île de Tanna. Fred chez qui je vais vivre vient me chercher en Pick up, il n’y a d’ailleurs que ça sur l’île et ça se comprend au vu des chemins. 2h30 de 4×4 à travers la ville principale…Lenakel

…à travers les rivières

…en passant devant le Yasur, le maître des lieux

On est bien loin des plages de sable blanc.

Et l’arrivée (enfin !) à tree top ! La maison ?? il faut lever les yeux pour la voir !

Oui la vrai cabane dans l’arbre ! On essaie de rien oublier en bas je vous le dis !

Au programme : télé locale

Et mon lit, avec moustiquaire. J’avais l’impression de dormir dans un lit de princesse 😉

La salle de bain, presque tout confort…

Personne à l’auberge et le plaisir de partager les soirées avec la famille.

La télé (la vraie) s’est allumée un soir, un dvd , chouette ! Mon enthousiasme s’est atténué quand la leçon de catéchisme a commencée…

Pas d’eau courante, pas d’électricité, un petit potager…une vie simple.

La première visite a été Port Résolution, la plage la plus proche. Il est possible d’y faire cuire ses bananes poingo (sorte de banane qui ne se mange que bouillie, allo ??? spéciale dédicace à Emilie…) dans les sources d’eau chaude.

La plage, vue d’un peu plus haut

La palette naturelle de l’artiste…

…qui sert aux peintures rituelles.

Pendant que sur la plage est arrivé un dresseur de chevaux, deux aller retour et la bête est maitrisée.

Et on repart à l’auberge, demain c’est village traditionnel et volcan! Petit arrêt à la station essence.

Danse et costume devant le Yasur


Dans la soirée, montée au volcan

Encore quelques photos , on ne s’en lasse pas!


Terres lunaires…

Pas de photos de nuit (j’arrive pas avec mon appareil, à travailler…) et en plus on n’ a pas pu aller jusqu’au bord car le niveau d’alerte a été élevé au niveau 3. Le lendemain il était d’ailleurs interdit d’accès. Trop d’activités, trop de cendres,  un tremblement de terre et une alerte au tsunami en prime.

Le matin je croyais qu’il pleuvait, c’était vrai mais une pluie  de cendres. La petite fleur a réussi a gardé ses couleurs mais pas mal de branches ont plié sous le poids de leur maquillage.

Au programme de la journée randonnée jusqu’à la cascade.

Et après un parcours bien au frais baignade à la cascade!

Mon guide, qui a marché pieds nus toute la rando (et limite plus vite que moi en plus!!) aïe aïe les pieds!

Vue imprenable sur le Yasur (encore lui!) au retour

Retour à la case, je ne suis pas la seule à regarder passer les poules…

Et puis il faut bien partir, c’est reparti pour 2h30 de 4×4. Arrivée à Lenakel c’est jour de marché sous le grand banian

Et enfin, l’avion dont on est presque aux commandes… air vanuatu forever!

Voilà direction l’île de santo au prochain épisode!!

J’ai maintenant internet à la casa !! waouh il a juste fallu 4 mois… lol…donc je pourrais surement poster plus facilement.



Permalien 2 commentaires